Concrétisons Nos Idées

BoomBox, la petite radio !

Rédigé par Sacha - -

J'ai eu l'idée, après avoir lu cet article, de me fabriquer une radio FM dans un boitier en bois. Histoire de donner un look classe à ma radio, je me suis lancé dans un design de BoomBox des années 90. Me sentant super original, je suis parti sur internet en quête de modèles de BoomBox pour en copier le design et je suis tombé sur ce produit. Et ouais ! Raté ! Tout existe déjà sur internet, je crois. J'ai décidé de faire ma version à moi avec un peu plus d'options.

J'ai décidé de garder le mode radio FM comme dans l'article que j'ai lu et d'ajouter la possibilité de la transformer en enceinte bluetooth. Pour la partie FM, il nous faut une puce FM "TEA5767", un arduino mini pour le cerveau, 4 boutons pour le contrôle, un écran LCD et une antenne. La partie enceinte bluetooth est simple, juste un module adaptateur USB/Bluetooth pour voiture. En plus, il nous faut, pour les deux, une alimentation, deux interrupteurs pour le switch entre les deux systèmes, un ampli audio et des enceintes récupérées sur un vieil écran. Il y a un interrupteur pour switcher l'alimentation afin que les deux systèmes ne soient pas alimentés en même temps et un autre pour choisir l'entrée son de l'amplificateur.

La partie FM ressemble à ça !

schéma

En photo, ça donne un truc comme ça. On retrouve une carte qui porte la puce FM avec un pré ampli, un écran LCD 2 lignes, un ampli audio, une carte de distribution de l'alimentation et une carte d'adaptation entre les 12 V des piles et le 5 V nécessaire.

radio lcd ampli alim alim

J'ai également acheté une puce FM seule que j'ai méga galéré à connecter ... Elle fait 1cm2. Juste pour info, je n'ai réussi à en tirer quelque chose qu'après avoir connecté un condo de découplage. Arrachage de cheveux garanti !

radio2

La partie FM nécessite un code pour l'arduino qui permet son contrôle. J'ai connecté 4 boutons poussoirs (magnifiquement incorporés dans le boitier avec de jolis cache-bouton). Deux servent pour la recherche (UP/DOWN). Les deux autres servent pour passer d'une mémoire à une autre (MEM+/-). En appuyant sur les deux boutons mémoire simultanément, la station en cours est enregistrée dans la mémoire en cours. Afin de garder les mémoires entre deux allumages de l'arduino, les stations sont en mémoire dans l'eeprom. Le code est dispo ICI. Je m'appuie sur deux libs que vous pouvez trouver ICI et LA.
Afin d'utiliser eeprom, je me suis penché sur deux-trois exemples et tutos. Franchement, les gens ne savent pas ce qu'est un linkscript et comment éviter de se prendre la tête. Ils gèrent l'eeprom en comptant les bytes à partir de l'adresse de base. Je vous propose une solution transparente en utilisant les lignes suivantes :

#include "avr/eeprom.h"
#define STATION_NUMBER 10
//special decleration in eeprom
float station[STATION_NUMBER] EEMEM;

Une donnée en eeprom (station dans ce cas) se gère comme n'importe quelle autre donnée du reste de la mémoire...

La partie enceinte bluetooth se résume à ce petit truc. Effectivement, rien de transcendant mais dans un projet, j'évite de me mettre des bâtons dans les roues sans raison.

Bon, tout est terminé. Maintenant, on le met dans une boîte. Si par hasard vous avez lu un de mes anciens articles, vous aurez peut-être remarqué mon penchant pour la découpe laser... Cette fois-ci, j'ai voulu utiliser la fonction de gravure afin de tester mes compétences d'artiste :). J'ai donc dessiné vectoriellement la face d'une hypothétique BoomBox. Toute la difficulté se trouve dans la perspective que l'on donne avec la gravure. Il ne faut pas graver les éléments que l'on veut faire ressortir. On gravera à la place une zone autour d'eux afin de les mettre en avant. Voici mon fichier de gravure (ICI). A noter que le noir est la partie gravée ; le rouge, le tracé et le bleu, la découpe.
Afin de ne pas coller l'arrière de la boîte, j'ai imprimé en 3D des petits pieds à coller sur les parois avec un emplacement pour un écrou. Petit souci : coller du plastique et du bois a moins marché que prévu! Au moment des vissages/dévissages, tout a tendance à se séparer. Partie à revoir ! J'ai collé les autres côtés en pressant avec des serre-joints, ce qui fait que la plaque arrière tient très bien sans rien. \o/

Voilà une photo de l'intérieur et quelques photos du monstre fini : fini0 fini1 fini2 fini3 fini4

Oulala, c'est joli ! Et ça fonctionne :D. Allez, bonne bidouille à tous !

#1 Makoto a dit :

Jolie machine !

Merci d'avoir laissé le logo Fritzing ^^
J'ai enfin pu savoir comment étaient fait tous ces jolis schéma très prisés des informaticiens amateurs d'Arduino et autres Rpi.

Note pour plus tard : Faudrait vraiment que je prenne l'habitude de demander à ceux qui savent ! Trop l'habitude de chercher moi-même…

#2 Sacha a dit :

@Makoto : Merci :) De rien pour le logo, j'ai mis une plombe à trouver le logiciel par moi-même (je ne demande pas forcément non plus). En passant, je trouve dommage que les gens suppriment le logo.

Les commentaires sont fermés.