Concrétisons Nos Idées

Table à n'apéro

Rédigé par Sacha - -

Depuis notre déménagement, le canapé a été installé afin de permettre une utilisation optimale de la méridienne pour mater des films…. Le souci est donc que, dans cette configuration, la méridienne se retrouve au milieu du salon et empêche d’avoir une table au centre pour poser l’apéro quand on reçoit des gens. Mais attends, j’ai un cerveau et des mains ! Et si je me faisais une table à n'apéro? « Challenge accepted! ».

Alors on commence par prendre trois mesures : la hauteur de la méridienne et la largeur/longueur de la zone à recouvrir. Bon alors, comment je peux rendre cette table démontable ? Parce que je veux pouvoir la ranger dans le placard. J’ai un peu parcouru le net sans réellement trouver une solution pertinente (d’un autre côté, je n’ai pas beaucoup cherché !!!). En gros, des charnières ne m’ont pas semblé être une solution simple à mettre en place. Du coup, j’en suis arrivé à la solution dessinée ci-dessous.

attache

Une fois le moyen choisi, j’ai fait un tour dans le magasin de bricolage. J’ai acheté un tasseau coupé en 4 pieds et une chute, un plateau de MDF 20mm (je crois), un set de vis tête plate + écrou et surtout une mèche à bois de 24mm pour réaliser le trou dans le pied. J’avais déjà de la peinture et du vernis. Bon Bâ, il faut se lancer : deux perçages par pied et 4 sur le plateau, comme on peut le voir sur les photos en dessous.

trou_pied trou_vis percage_table

Bon, tout s’emboîte parfaitement et les dimensions sont bonnes. Hourra !!! Il faudrait quand même que ce soit plus présentable et surtout il faut que le bois soit protégé contre les liquides et lipides ☺. Du coup, deux couches de peinture et une de vernis devraient largement suffire. Le souci de cette partie est que je suis une bille avec un pinceau (ou un rouleau d’ailleurs…). Les deux premières couches de peinture ont été posées en mode sagouin (je m’excuse auprès de ces animaux pour la comparaison car il y a des chances qu’ils soient plus doués que moi). En gros, pas de ponçage et des cheveux dans les couches donnent une surface belle de loin. Pour le vernis, j’ai réussi, en faisant n’importe quoi, à réaliser un effet skaï. Il se trouve que j'ai utilisé mon rouleau encore mouillé. Du coup, en appliquant le vernis, de nombreuses bulles sont apparues qui en séchant ont créé l'effet skaï. Et ouais ! ça se passe comme ça chez les pas-doués du rouleau. Et voilà le résultat.

peinture table_final

Pour la conclusion, je dirais que cette technique d’attache des pieds était une bonne idée (simple et pas chère). Par contre, le montage n’a rien de simple mais n'est pas impossible. Enclencher la vis dans l’écrou peut être chiant si ça ne tombe pas bien immédiatement. Sur le dessin en dessous, je propose une amélioration en coupant une fente dans la table pour l’accès à la position finale. Ceci évite de démonter complètement la vis et ainsi accélère le montage.

tranche

Voilà pour l’apéro.
A plus !

#1 Makoto a dit :

Bien vu la technique d’attache des pieds !
J'ai déjà réalisé ce type d'ouvrage, et j'avais simplement utilisé des vis à bois à tête fraisée, avec l'inconvénient cependant d'une certaine usure du pas de vis ainsi crée dans le bois du pied, à force de montage et démontage.

Les commentaires sont fermés.